Déplacement COVID-19 ?

AUTORISATION DÉROGATOIRE :
Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;

extrait texte Gourvenement français au 18/03/2020

Notre interprétation est la suivante :

> Si vous résidez dans la même commune que les personnes vulnérables les déplacements seront tolérés pour que vous puissiez leur apporter votre aide. Vous devez limiter les occasions de contacts et privilégier un ravitaillement (alimentaire, médicaments) espacé dans le temps (et non quotidien). Pour les déplacements des personnes vulnérables, il faut au maximum les éviter. Il est préférable d’anticiper les éventuelles contraintes médicales (de suivi, de contrôle) par une gestion par téléphone avec les professionnels de santé concernés. En cas d’état de santé changeant de la personne vulnérable organisez vous pour avoir dès à présent le numéro de téléphone de son médecin généraliste. ou de tout autre professionnel de santé pouvant déjà intervenir à domicile (infirmière libérale par exemple).

> Si vous résidez dans une commune différente, un département ou une région française différente, la chose se complexifie.
En l’absence d’informations précises sur des mesures et/ou d’accompagnement par une “aide sociale” pouvant venir en aide aux personnes vulnérables isolées.
Il semble que le déplacement d’une seule personne pour rejoindre la ou les personnes vulnérables soit réalisable. Vous devrez mettre en place un mode d’organisation pour limiter au mieux le risque de propagation, à la fois pour vous et pour les autres.