Choisir entre inhumation et crémation ?

Il faut en premier connaître le choix qui importait le plus au défunt. Lorsque le décès est brutal, il n’a peut être pas encore eu l’occasion de s’exprimer sur ce sujet. Dans ce cas nous vous recommandons de suivre les pratiques que les convictions religieuses du défunt propose en priorité, puis, en l’absence, adopter le choix d’une des personne admirée par le défunt.